Jeudi 16 avril 2015 – Cérémonie de deuil à Cologne (1)

Dans quelques minutes, nous entrerons dans l’avion qui nous transportera à Cologne. Nous sommes confrontés à un tourbillon d’émotions, car nous n’allons pas tarder, dans la cathédrale, à assister à l’office funèbre en hommage aux victimes du crash. Je suis absolument effondrée. Au moment de présenter nos billets de vol, une employée se dirige vers nous. Elle me remet un petit paquet enveloppé dans des serviettes blanches et me dit : « de la part de madame Zeisel qui vous passe bien le bonjour. »
Aussitôt, l’accompagnatrice énergique me revient en mémoire. Elle nous avait accompagnés dans toutes les étapes pour nous rendre au Vernet et jusqu’au retour. J’ai plaisir à évoquer son souvenir.
Les membres de l’équipage nous accueillent à l’entrée de l’avion. Ils expriment leurs condoléances. Ma gorge se noue de plus en plus.
Nous nous installons. Je déplie les serviettes pour voir ce qu’elles contiennent. J’y trouve des petits paquets d’oursons gélifiés, censés soulager les maux d’oreilles au décollage et à l’atterrissage. Je les partage avec mon mari. C’est vraiment gentil de sa part ! Elle n’a jamais manqué de nous en donner quand elle était à nos côtés dans l’avion. Ce geste me fait très plaisir et je fais glisser quelques oursons dans ma bouche.
L’appareil vient à peine de décoller qu’il entame l’atterrissage, tant le vol m’a paru court.
À l’aérodrome de Cologne, c’est le personnel au sol qui nous accueille. Ils nous distribuent des boissons. Des équipes de sauvetage munis de brancards sont postés à quelque distance de nous. Pour nous ? Ils se donnent vraiment du mal.
Une employée s’adresse à nous. Elle se présente. Elle avait accompagné notre fils et sa famille lors de leur voyage au Vernet. Il nous avait parlé d’elle.
Elle souhaitait faire notre connaissance et nous prie de transmettre ses salutations à Thomas, sa femme et leur enfant. Ce geste attentionné me touche. Il n’y a pas que nous, les proches des victimes, qui souffrons du drame, le personnel de la Lufthansa/Germanwings également. Nous sommes confrontés à une expérience commune inconcevable que nous devons surmonter.
Une navette nous conduit à l’hôtel. Nous nous présentons à un bureau d’assistance spécialisé (SAT) chargé de nous prêter assistance. Ils nous attachent un bracelet d’identification gris au poignet qui permet de reconnaître les proches des victimes du crash de Germanwings. Ces bracelets nous donnent un droit d’entrée à la cathédrale de Cologne et à l’hôtel et centre de conférences Maternushaus.


Les invités internationaux qui seront présents à la cérémonie de deuil sont logés dans différents hôtels.
Dans le hall d’entrée, nous découvrons la présence de Johannes et Birgit dont nous avons fait la connaissance à la rencontre organisée par l’aumônerie de Düsseldorf. Ils ont perdu leur fille lors du crash. Birgit a l’air désorientée et épuisée, si bien que nous contentons d’échanger quelques mots, même si nous sommes heureux de nous revoir.
Nous dînons dans une salle réservée aux proches des victimes dans laquelle nous entrons après avoir présenté nos bracelets gris.
Nous retrouvons Birgit et Johannes à la table voisine. Birgit semble aller beaucoup mieux. Johannes nous présente la famille qui les accompagne. Le fiancé de la jeune femme disparue dans le crash de l’avion nous salue d’un signe de tête. Ses yeux ont une expression triste mais chaleureuse.


Nous restons encore longtemps assis à table après le repas et cherchons à trouver du plaisir à la vue panoramique du Rhin éclairé dans la nuit que nous pouvons observer depuis les fenêtres aux dimensions généreuses de l’hôtel.

© Brigitte Voß / Traduction: Isabelle Frommer

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s